Comment réparer une centrale vapeur endommagée ?

Comme tous les appareils utilisant de l’eau, la centrale vapeur peut être confrontée à de nombreuses pannes. Quand ça arrive, cela peut vous handicaper pendant longtemps. Aussi, plus vite vous réparez votre appareil, plus tôt vous pourrez vous en resservir.

Afin de vous aisez à trouver la meilleure centrale vapeur nous vous avons préparé une page comparative.

Détecter la panne

Pour savoir comment réparer, il faut déjà savoir quoi réparer. Si vous décidez de vous en occuper vous-même, le gros travail concernera cette étape. Au cas échéant,  faites simplement appel à un professionnel. De façon générique néanmoins, voici quelques indices pour vous aider à déceler la panne.

Commencez à partir du problème. Si par exemple votre centrale a un problème de chauffe, cela peut être imputé à deux choses :

  • Une panne au niveau de la pompe ou
  • une panne de la résistance ou de la sécurité thermique.

Si par contre la centrale vapeur ne produit plus de vapeur, c’est parce que soit la semelle soit le réservoir est entartré. L’absence de vapeur peut aussi être causée par :

  • Une panne du cordon reliant le socle et le fer
  • Une panne de l’électrovanne, la pièce qui contrôle la vapeur dans la station vapeur
  • Une panne du microswitch ou du micro-interrupteur, la pièce qui contrôle la vapeur dans le fer.

Après les hypothèses, il faut passer à la vérification.

reparer-centrale-vapeur

A lire aussi : Comment utiliser sa centrale vapeur ?

La réparation à proprement parler

En fonction de la situation à laquelle vous êtes confronté, vous devriez vérifier la pièce défaillante. Pour ce faire, il faudra d’abord s’assurer que votre centrale à vapeur est refroidie avant de vous lancer. Ensuite, vous devriez ouvrir la coque en PVC de la centrale vapeur, puis soulevez la partie métallique et enlevez la plaque. Si elle est entartrée, vous remarquez des résidus blanchâtres dessus.

Généralement, la plupart des centrales vapeurs modernes disposent d’un système anticalcaire qui permet de débarrasser votre appareil de la poussière et du calcaire. Si ce n’est le cas, chauffez votre centrale  avant de décaper prudemment le calcaire, car celui-ci réagit mieux à la chaleur.  À l’avenir, évitez l’eau du robinet qui contient trop de calcaire et surtout faites régulièrement la maintenance de votre centrale

A voir aussi : Les avantages d’une centrale vapeur

Par contre si la plaque n’est pas entartrée, la panne est ailleurs. Après avoir enlevé le tuyau en caoutchouc de l’électrovanne, soufflez dedans pour vérifier s’il est bouché.

Pour vérifier que la panne ne vient pas du cordon reliant le socle et le fer, calibrez un voltmètre sur 300 Volts alternatifs et placez-le sur les deux bornes de l’électrovanne. Ensuite, branchez la centrale et appuyez sur le bouton d’allumage. Si le voltmètre affiche 220 volts, la panne n’est pas avérée.

Pour vérifier si la panne provient de l’électro-aimant, raccordez ce dernier en 220 volts après l’avoir placé dans un étau avec une extrême prudence. Vous devriez ensuite approcher  le tournevis du centre de l’électro-aimant. Si ce dernier n’est pas attiré par aimantation, cela veut dire que la vanne est défaillante. Démontez-la une fois que l’appareil aura refroidi et montez-en une neuve. Si c’est la sécurité thermique qui rencontre une panne, il faudra changer le chauffe-eau de l’appareil.